Les plus grands compositeurs

Les autres compositeurs majeurs

Tous les compositeurs

B

C

D

G

M

P

S

OFFENBACH Jacques (1819 - 1880)
OFFENBACH Jacques
« C'est le petit Mozart des Champs-Elysées ! » GOACCHINO ROSSINI
Tout son répertoire

Biographie

NĂ© en Allemagne, Ă  Deutz (prĂšs de Cologne), dans une famille juive de musiciens professionnels (son pĂšre est cantor de la synagogue de Cologne). Violoncelliste prodige, il joue en trio dans les cafĂ©s de la ville avec ses frĂšres et soeurs, dĂšs l'Ăąge de 9 ans. Cinq ans plus tard, on le reçoit dans les salons parisiens en compagnie de Liszt ou d'Anton Rubinstein. La critique surnomme Offenbach le « Liszt du violoncelle » tant il se produit avec brio. Il donne des leçons et se lance dans le vaudeville. Le 2 avril 1843, il prĂ©sente « Le Moine bourru », un duo bouffe oĂč se manifeste dĂ©jĂ  le style qu'il imposera plus tard. Le 21 octobre 1858 , « OrphĂ©e aux Enfers », premiĂšre oeuvre lyrique en deux actes, est un succĂšs triomphal. MariĂ© Ă  une Française, pĂšre de cinq enfants, naturalisĂ© français en 1860, fait chevalier de la LĂ©gion d'honneur, il fera triompher ses opĂ©rettes, de Louis-Philippe Ă  la IIIe RĂ©publique. Ainsi, le 17 dĂ©cembre 1864, « La Belle HĂ©lĂšne » couronne le gĂ©nie du trio Offenbach-Meilhac-HalĂ©vy, secondĂ© par Hortense Schneider dans le rĂŽle-titre et par JosĂ© Dupuis dans celui de PĂąris. L'opĂ©ra-bouffe triomphe au ThĂ©Ăątre des VariĂ©tĂ©s. Ses origines juives et allemandes valent Ă  Offenbach, durant le conflit franco-prussien de 1870, de douloureuses calomnies. En septembre, il se rĂ©fugie en Espagne avec son Ă©pouse, puis part pour l'Italie et l'Autriche. AprĂšs la guerre, il prend la direction du ThĂ©Ăątre de la GaietĂ©, fait faillite. Le 22 avril 1876, il s'embarque au Havre Ă  bord du « Canada » pour une tournĂ©e de trois mois aux Etats-Unis, Ă  l'occasion des fĂȘtes du centenaire de l'IndĂ©pendance. Il dirige ses principales oeuvres Ă  New York et Ă  Philadelphie. Remis en selle, il ne pense plus qu'aux « Contes d'Hoffmann ». Souffrant de goutte, il meurt d'une crise cardiaque.

Oeuvres principales

Influences

Contemporains de style proche

Filiation stylistique

A noter

« Apocalypse Now » de Francis Ford Coppola et « La Chevauchée des Walkyries » : un exemple parmi bien d'autres de l'usage abondant que le cinéma a fait de la musique de Richard Wagner.

Retrouvez ce compositeur sur Itunes et aussi ...